Késaco?

C'est une réunion qui rasemble tous les intervenants auprès d'un élève en difficulté. L'élève concerné souffre de dyspraxie: difficultés pour exécuter certains mouvements donc problèmes en graphisme/écriture ainsi que de problèmes quant à la compréhension. Il est suivi par une orthophonisite (1h/semaine), une egothérapeute (1h/semaine), une AVS l'aide en classe (6h/semaine pendant les cours) et on veut lui imposer un travail de groupe d'une heure avec psychologue et psychiatre qui lui ferait manquer une demi-journée de classe. ET tout le monde trouvait ça normal. Je m'y suis opposé pensant que 3h de cours en moins sur la semaine le handicaperait beaucoup tout en affirmant que mon élève avait certainement besoin de ce travail mais en dehors des cours. On m'a rétorqué qu'il était difficile aux professionnels de travailler en dehors des heures de cours avec tous le spatients. J'ai alors répondu que les adultes intervenants devaient se plier à l'emploi du temps de l'enfant et non l'inverse.

Pas  de réponse. Suite au prochain épisode... 

Réunion néanmoins très instructive qui permet de croiser les regards sur les élèves en difficulté.